SOPHRO-RELAXATION : Nouvelles 
Sophrologie-Relaxation
& Énergie Vitale



«Au fil de l'eau »

« Réfléchir vaut mieux que de sans cesse apprendre. »
(Serge MARJOLLET)

Ici, vous trouverez chaque semaine ou chaque 2 semaines, des articles qui constituent
un complément pour avancer dans vos réflexions ou votre pratique.
Pour celles et ceux qui ne connaissent pas ces cours, cela permet de se faire une idée de quelques concepts abordés.

(Ces articles resteront visibles durant 2 semaines)


Ne désespère jamais

Gardons les idées claires.
Voici un message approprié, pour ne pas enliser notre mental, aux abondantes descriptions alarmistes des médias de tous bords sur les évènements actuels.

Il est de Eileen CADDY, auteur du livre initiatique « La Petite Voix » à la page du 14 mars :

« Ton travail est de créer le nouveau ciel et la nouvelle terre.
Donc ne t'attarde pas sur les troubles et les tribulations, sur la maladie et la souffrance, sur les guerres et les conflits dans le monde.

Ne te laisse pas contaminer, car dans ce cas, tu procéderas de la maladie et non de la guérison.

En élevant ta conscience, tu t'immunises contre le trouble dans le monde, tu peux vivre et travailler alors qu'il est tout autour de toi,
et pourtant il ne pourra ni te toucher ni t'affecter d'aucune manière.

Un docteur ou une infirmière doivent être immunisés pour pouvoir travailler librement avec des malades hautement contagieux,
et il ne doit exister aucune crainte en eux.

Qu'il n'existe aucune crainte en toi alors que tu regardes la situation du monde empirer.

Ne désespère jamais.
Simplement tiens bon dans la foi, laisse ton esprit reposer en Moi, et sache que tout est très très bien. »


C'est en restant légers que nous pourrons mieux agir.

En avant la vie !



Pourquoi faire des périodes de relaxation ?

Lorsque vous êtes trop longtemps dans une activité, vous devenez moins productif, ou bien cela devient ennuyeux, et vous avez envie d'arrêter.
La concentration baisse au cours du temps que vous consacrez à une activité.

Pour remédier à cela, il suffit de faire une coupure, c'est à dire soit de ne rien faire, soit de basculer sur une autre activité si vous décidez de ne pas reprendre la première activité.

Ne rien faire, c'est à dire rester tranquille, permet de lâcher la bride à notre cerveau.
Ainsi, vous reprendrez votre activité initiale avec un autre état d'esprit, un nouvel entrain et sûrement avec d'autres idées.






**********




-- Retour en page d'accueil -- Contactez-moi --
--
Plan du site -- Mentions légales --